zona sul

 

Zona Sul revisite le style Bossa-Nova mais aussi la MPB (música popular
brasileira) et fait quelques incursions dans des musiques du Nordeste
comme le frevo, le forro et la marchinha…

 

Un petit bar sur une immense plage bordée de cocotiers, boire une água
de coco à Ipanema, voir le soleil se coucher sur le corcovado, déguster des
caipirinhas sur Copacabana puis sentir la terre tourner… Voici le cadre de
Zona Sul.
A Rio de Janeiro, la zona sul désigne les quartiers sud de la ville : Leblon,
Ipanema, Copacabana… La zona sul est aussi le lieu où est née la Bossa-
Nova dans les années 50. Dans les bars et les clubs d’Ipanema se
fréquentaient des noms tels que Tom Jobim, Vinicius de Moraes, Joao
Gilberto ou encore Baden Powell. C’est à cette époque et dans ces
quartiers qu’est né ce nouveau genre à la rencontre de la samba et du
jazz.

 

Zona Sul revisite le style Bossa-Nova mais aussi la MPB (música popular
brasileira) et fait quelques incursions dans des musiques du Nordeste
comme le frevo, le forro et la marchinha…
Quelques standards de l’époque sont exploités mais l’ensemble du
répertoire présente des morceaux beaucoup moins connus du grand public
et confère une certaine fraîcheur au spectacle.
Le caractère intimiste, la subtilité et la finesse de la Bossa-Nova sont
l’essence de Zona Sul, néanmoins les rythmes entraînants ne peuvent
laisser de marbre l’auditoire qui se surprendra à parfois à danser…

L’originalité de Zona Sul est de retranscrire le swingue brasileiro dans avec
un trio de cordes exclusivement, sans aucune percussions : contrebasse,
guitare classique en accompagnement, chant, et guitare jazz soliste.
Le lien entre jazz et samba se fait naturellement dans le trio puisque deux
de ses membres sont férus de jazz, sous différentes formes, alors que le
troisième évolue dans les musiques brésiliennes depuis ses débuts.

Olivier GUILLAUME : contrebasse
François BRUNEL : guitare jazz
Lionel DESSUS : percussions
Lilian CARCENAC : guitare acoustique / chant